Soyez aujourd’hui là où le business sera demain

© Photo Signe Vilstrup

 

« Ne vous demandez pas ce dont le monde a besoin.
Demandez-vous ce qui vous rend vivant,
et faites-en quelque chose.
Parce que ce dont le monde a besoin,
ce sont ces gens-là »
– Howard Thurman

 
Avez-vous déjà entendu parler du « tipping point » ? Ce fameux point de bascule qui marque le franchissement irréversible d’un seuil de tolérance dans votre vie, et vous amène à reconsidérer et repositionner la totalité de votre programme intérieur.

D’un point de vue sociologique et économique, c’est ce que nous sommes tous en train de vivre. Un tipping point XXL qui se traduit par un chaos total n’ayant d’autre sens que d’appuyer là où ça fait mal et de nous dire : avançons autrement. Les prémices du tipping point se font sentir depuis plusieurs années, avec une accélération depuis ce début 2014.

Les principaux symptômes :
• effondrement des repères collectifs et individuels
• impression de ne pouvoir se fier à rien de tangible
• remise en question constante de nos certitudes
• hypersensibilité accrue
• aspiration à plus de simplicité et de liberté
• besoin viscéral de faire éclater la vérité

« Ces moments de grâce, on les appelle les points de bascule.
Et lorsqu’ils se pointent, on est très loin de les bénir et de les remercier »

(Annie Laforest)

 

La grande mutation

 

En réalité, ce à quoi nous assistons, est une reconfiguration totale de nos modes de pensée, d’action, de consommation, de business pour aller non pas vers du plus, ce qui a caractérisé ces dernières décennies (quête de pouvoir et d’argent), mais pour aller vers du mieux (quête de sens et de cohérence).

Quand plus rien n’a de sens autour de soi, le seul sens qui reste c’est celui qu’on choisit de créer pour soi et pour les autres. Je le constate chaque jour depuis 4 ans chez les entrepreneurs autour de moi, avec « comme par hasard » une accélération ces derniers mois :

Ce que l’on a été, n’est plus
Ce que l’on a fait, ne nous appartient plus
Ce que l’on veut faire, n’existe pas encore

Il nous appartient donc de créer ici et maintenant ce que l’on veut voir naître demain. Résister à ce changement considérable, c’est fermer la porte à d’innombrables opportunités de développement individuel et collectif.

Mais comment surfer sur cette grande vague de l’incertitude ?

 

Lâchez l’ancien
pour partir
explorer l’inconnu

 

Pourquoi ?

Regardez autour de vous tout ce qui marche aujourd’hui de façon durable – entreprises, marques, artistes, initiatives… Tous répondent à un seul et même besoin : All we need is love, qui fut le thème d’un de mes premiers articles ici en octobre 2010.

Il est temps de laisser la place à autre chose que ce qui a gouverné notre vie entière : notre mental, le fameux « quand on veut on peut » qui nous créé bien des malheurs quand on n’a pas ce qu’on veut justement, pour basculer sur un mode de fonctionnement à la fois beaucoup plus subtil, plus créatif et plus libre : notre coeur.

En 2010, 2 constats majeurs et intimement liés m’ont amenée à créer Le luxe d’être soi, qui n’étaient alors que des prémices d’intuitions. Un truc dans mon corps qui m’a dit « c’est là que tu dois aller ». Mais tellement fort que je ne pouvais pas ne pas l’écouter :

1. Un constat personnel
Pourquoi être quelqu’un d’autre que soi-même pour réussir ? J’étais arrivée au « tipping point », à saturation de devoir constamment me soumettre à un rôle, une case, une image dans laquelle on voulait bien m’enfermer

2. Un constat professionnel
Pourquoi les entreprises ne fonctionnent-elles pas avec ce qu’elles ont de plus essentiel ?
Double « tipping point », à saturation d’être payée à fabriquer des paillettes, du vent, des belles images sans aucune consistance.

 

Se relier à soi
pour se re-lier
au monde

 

Alors, j’ai entrouvert une porte en moi, celle du coeur, et en 4 ans cela m’a amenée à bien des chemins, bien des détours, bien des difficultés que j’étais loin de soupçonner. Mais idéaliste j’étais, idéaliste je resterai, avec pour ligne de conduite de ne jamais renoncer à ce qui m’a toujours sauvé la vie : mes valeurs et mon intuition.

En 4 ans mon business n’a fait que se développer, parfois sans moi, parfois au-delà de moi, sans toujours comprendre pourquoi et comment je pouvais vivre autant de fluidité professionnellement avec en parallèle autant de blocages personnellement.

Aujourd’hui j’ai saisi le sens de ma trajectoire : une partie de moi était déjà engagée dans le changement avec une acceptation instinctive de l’inconnu et du lâcher-prise, quand l’autre partie se raccrochait à l’ancien, au connu, à l’illusion de l’image et du confort.

L’amour Vs la peur.
Depuis quelques mois j’ai arrêté de résister.
Et oh ! ma vie entière s’aligne.
Et prend une toute autre ampleur.

Je ne sais pas ce que me réserve demain.
Et pourtant je le sens déjà.

 

Votre réalité, votre marché,
c’est vous qui les créez

 

Cela porte un nom : la neuro-plasticité.

La capacité de votre cerveau à se modifier et se remodeler tout au long de votre vie = à s’adapter à un environnement extrêmement changeant avec pour conséquence une réorganisation intérieure améliorant vos émotions, vos pensées, vos actions.

Le stress entraîne des perturbations de la neuroplasticité avec des blocages mentaux et physiques. Après des expériences traumatisantes, la résilience explique la récupération neuronale et le fait de réussir sa vie malgré des conditions défavorables, de résister au stress et de bien fonctionner.

Autrement dit, en élargissant votre façon de voir le monde, vous influez directement sur votre monde. Le développement de votre entreprise ne dépend donc pas d’un contexte extérieur, mais de votre façon d’appréhender ce contexte intérieur.

En toile de fond, une seule question à vous poser : que puis-je apprendre de ce que je suis en train de vivre ? Le message n’arrive jamais par le mental, mais par des synchronicités, des rêves, des signes sur votre chemin qui vous indiquent la voie à suivre.

Un apprentissage qui demande patience et humilité, mais qui vous permet, petit pas après petit pas, de vous libérer de vos prisons intérieures.

En m’intéressant de près aux neurosciences et à la physique quantique, j’ai mis du temps à intégrer – et pas seulement à comprendre – que toute situation, tout évènement, toute rencontre sur notre chemin n’est là que pour nous apprendre quelque chose de nous-même que l’on ne connaît pas encore.

Et si vous acceptez d’aller au-delà de ce que vous connaissez déjà de vous, alors une autre porte des possibles s’ouvre, en plus grand. Et ainsi de suite.

Car tout est lié et relié par un seul et même principe : votre vie/votre entreprise est une immense photocopieuse qui ne fait que vous restituer votre perception du monde.

 

On attire non pas
ce qu’on veut,
mais ce qu’on est

 

Le business n’est donc plus dans les schémas et carcans qu’on nous a appris à l’école, sur le marché du travail, les « il faut » et « tu dois » de personnes qui ne font que des projections de leurs propres peurs face à ce qu’elles ne comprennent pas et/ou ne connaissent pas.

En trouvant un juste équilibre entre raison et intuition, j’ai toujours essayé de comprendre mes besoins et ceux de mes clients, d’aller au-delà de la surface pour comprendre où se situe notre « point de rencontre ». En quoi je peux les aider, et par effet miroir m’aider, à avancer vers une identité, une marque, une vie plus juste et plus vraie.

Pour concrétiser ces réflexions et observations que je place au coeur de mon travail, j’ai rassemblé aujourd’hui ce à quoi j’ai consacré ces 4 dernières années en 15 minutes 15 secondes d’images, de sons et de vibrations : bienvenue dans l’Expérience Le luxe d’être soi !

Les 5 personnalités que vous allez découvrir – en plus de moi ! – sont des entrepreneurs que j’ai accompagné, ou accompagne encore, en formation ou en one-to-one, sur une durée de 6 à 9 mois, avec une moyenne de 4 années d’activité.

Je leur ai simplement demandé ce que représentait pour eux l’Expérience de travailler ensemble : le avant, le pendant et le après Le luxe d’être soi.

IMPORTANT : je vous invite à visionner cette vidéo avec un casque ou des écouteurs, afin de pouvoir capter au mieux toutes les nuances de sons et de voix… Bon voyage !

 

© Musique : « Feathery – slow version » Milky Chance

 

Un immense merci à chacun d’eux pour s’être livrés à ma caméra en totale confiance, et à Christine Bugarin, ancienne cliente interviewée ici en juin dernier, qui a réussi l’exploit de me faire parler de moi à visage découvert. Sortir de sa zone de confort on a dit hein ? !

 

Pour aller + loin

 

Jeudi 4 décembre 2014 – Paris
Je lance un nouveau format de workshop
Intuition & Innovation : faites décoller votre marque en 2015

 

Cette journée expérientielle s’adresse aux entrepreneurs prêts à prêts à sortir des sentiers battus pour déployer plus loin et plus large leur activité en 2015, en travaillant sur les objectifs suivants :

• transformez vos freins en leviers de développement innovants
• trouvez le juste point de rencontre entre vos besoins et ceux de vos clients
• osez créer de nouveaux marchés, produits et services

 

Jeudi 22 janvier 2015 – Paris
Je co-anime la 2ème édition du workshop
Charisme & Leadership : donnez du corps à votre marque

 

La 1ère a lieu dans 2 jours !
Avec Corinne Rocca, dont l’expertise pointue allie technique vocale, expression de soi et lâcher-prise grâce à un travail sur l’alignement voix/corps/quotient émotionnel.

Cette journée expérientielle s’adresse aux entrepreneurs prêts à prêts à asseoir leur identité d’expert, en travaillant sur les objectifs suivants :

• renforcez votre crédibilité et votre attractivité
• lâchez-prise pour plus d’aisance vocale et corporelle
• incarnez avec clarté et fluidité votre identité de marque

 

Mardi 3 février, mardi 10 mars et jeudi 9 avril 2015 – Paris
Je lance la 7ème édition de la formation
Développez votre marque avec sens et cohérence

 

Cette session de formation de 3 jours répartis sur 3 mois s’adresse aux entrepreneurs prêts à passer à l’étape supérieure de leur développement en se (re)positionnant sur leur essentiel, en travaillant sur les objectifs suivants :

• clarifiez votre identité et votre vision
• structurez votre territoire de marque
• montez en gamme

Dernière minute :
Suite à un désistement, il reste 1 place pour la session qui démarre le 14 octobre.
Pour connaître les programmes détaillés et modalités : contactez-moi !

 

« Sans repères, sans guides, on se fie à la bonne étoile du hasard
et aux heureuses surprises de l’aléatoire
pour aller de l’avant à la conquête de terres inconnues.
Et c’est en tirant avantage des conditions difficiles
qu’on trouve des solutions astucieuses.
On se joue des contraintes en se fiant à son intuition
et en laissant agir une part d’irrationnel,
cette clé universelle qui ouvre la porte des possibles,
donnant accès au territoire fascinant de l’inattendu »

(Séminaire de prospective Nelly Rodi sur l’avenir des marques le 30 juin dernier)

 

Au plaisir de continuer à partager ensemble !

RESTONS EN CONTACT
Encore plus d’inspiration chaque mois dans votre boîte mail

A VOIR, A LIRE, A RESSENTIR

A propos de Céline Boura

Pionnier dans l’âme, visionnaire reconnu dans votre expertise, vous êtes aujourd'hui à un cap majeur de votre développement d'entreprise, à la recherche d’un nouveau souffle et d'une vision grand angle pour mieux asseoir et déployer votre envergure. Fondatrice du Luxe d'être soi depuis 2010 et créatrice de la Haute Couture Cellulaire ©, j'ai à coeur de vous accompagner dans cette démarche avant-gardiste et haut de gamme. Contactez-moi pour savoir comment co-cheminer ensemble !

14 Commentaires

  • Bugarin Christine

    L’expérience Le Luxe d’Etre Soi est justement une expérience à vivre et, pour moi, c’est bien différent d’une formation à suivre. Vivre… car elle fait appel aux sens (et au bon sens) aux ressentis, aux émotions… elle s’inscrit en dehors de tout apprentissage conventionnel.

    Pourtant, à la fin, et ça rayonnera toujours pour moi avec autant d’intensité et de douceur… il se trouve qu’on apprend beaucoup et d’une autre manière.

    J’ai eu plaisir à inviter Céline à parler d’elle en prenant la caméra et je lui ai écrit pas plus tard qu’hier soir en regardant des photos : « when I don’t work with you or when I work with you, I feel better ». Je crois que ça résume bien.
    Et j’ai envie d’ajouter que derrière le mot « work » bien sûr il peut y avoir plein de subtilités.

    C’est cela aussi, l’Expérience Le Luxe d’Etre soi.

    • Morgane

      Bonjour Céline, je suis bien d’accord avec Christine, le Luxe d’être soi, c’est une vraie Expérience de vie. C’est comme rentrer dans une dimension parallèle où tout serait plus, plus, plus 🙂

      • Céline

        Merci Morgane, travailler ensemble c’est rentrer dans l’entrepreneuriat en 5 dimensions dans un monde qui fonctionne encore beaucoup en 2 dimensions… mais plus pour très longtemps 😉

    • Céline

      Christine, merci pour ton partage ici, il y a un passage que j’ai coupé parce que je ne pouvais pas tout garder (2h10 de rushes quand même !) où je disais que je n’avais pas l’impression de travailler, au sens « labeur » du terme. C’est en cela que je suis et travaille avec des « sensitive entrepreneurs ». On ne sait pas, mais on sent et ça permet d’avancer à tous les niveaux… et souvent sans même s’en rendre compte 😉

  • Cantel

    C’est magnifique…. de sentir ces entrepreneurs réellement plus libres… grâce au courage qu’ils ont eu de se sortir de leur zone de confort (ou d’inconfort connu plutôt !) et grâce à votre regard et votre sensibilité.
    Bravo !

    • Céline

      Merci Caroline, le courage c’est ce qui vient du coeur 🙂

  • Fagot

    Bonjour à tous les électrons libres et joyeux de vivre
    « Le monde que nous observons est bien moins une indication sur l’état du monde et bien plus une indication sur notre façon de voir. » (Alan Cohen) pourrait être une petite synthèse de ce bel enseignement.
    Merci à toi Céline et à toutes celles et ceux qui t’accompagnent en « vol groupé » sans jamais être attachés.

    • Céline

      « Le vol groupé sans jamais être attachés »… très fort Bernard !! C’est ça. Le monde est ce que l’on choisit d’en faire. A nous entrepreneurs la responsabilité de l’embellir et le faire avancer !

  • laurent campagnolle

    Un souffle, une vision, incarnés… tu sais transmettre ta juste perception Céline, de façon profonde et agréable à la fois, bravo
    cela me fait d’autant plus écho que tu sais que Résonances a pour accroche « transmettre du sens, par les sens »… (sourire)
    belle journée à toi

    • Céline

      Bonjour Laurent, merci pour ton partage ici, et oui les résonances se font écho de plus en plus, car tu le sais le business de demain (en fait, celui d’aujourd’hui qui ne va faire que s’amplifier) réside dans le sens et les sens 😉 « Les visionnaires ne sont que des réalistes, juste un peu avant les autres » m’a-t-on dit récemment… !

  • Beatrice

    « Croquer la vie à pleines dents » ! Belle illustration vivante ici 😉

    • Céline

      Reporter de vies 😉

  • Laurent

    Votre article est aussi surprenant que réaliste. J’apprécie votre approche et les conseils donnés. La proactivité est appréciée, elle est gage de réussite.

    • Céline

      Bonjour Laurent, merci pour votre commentaire, j’apprécie le « aussi surprenant que réaliste » 🙂 A bientôt.

Publier un commentaire